Le DROPSHIPPING, Késako ?

Dernière mise à jour : 2 juin


Femme recherchant l'inspiration sur son ordinateur
A la recherche de l'inspiration

Aujourd'hui j'ai décidé de vous parler d'une pratique qui bien souvent porte préjudice au client, mais qui est tout à fait légal vis-à-vis de la loi. Je viens vous parler de DROPSHIPPING, vous allez vous dire, mais ça veut dire quoi ? Eh bien je vais tenter de tout vous expliquer dans ce nouvel article du blog et dont j'ai fait les frais l'année dernière.


Lorsque l'on passe commande sur internet, il faut être vigilant, parfois on veut acheter des articles fait main ou des articles sur des plates-formes de ventes en ligne et là... SURPRISE... Une fois que le produit arrive à la maison il n'a absolument rien à voir avec l'annonce sur laquelle vous êtes tombé, celui qui sur le site avait déclenché chez vous l'envie de le mettre dans votre panier et de franchir le pas en l'achetant.


Comment cela fonctionne-t-il ? La personne (appelée "DROPSHIPPER") créer son site Web ou passe par une plate-forme de vente et créer une boutique vitrine. Elle ne fait pas d'investissement dans les produits, n'a pas de stock, ne gère pas les expéditions ni les retours clients et vu qu'elle ne dispose pas de stock, elle n'a donc pas d'invendus. En bref, elle vend uniquement des références virtuelles sur son site et ne sait même pas concrètement à quoi ressemble le produit une fois arrivé chez son client.

En tant que client, vous êtes dans une triangulaire, vous êtes sur le site, vous achetez le produit sur le site et le "dropshipper" se contente d'enregistrer la commande puis se tourne vers le grossiste qui à son tour se charge de vous envoyer le produit, celui-ci peut très bien se situer en Europe comme en dehors de l'union européenne, donc attention aux normes qui bien souvent ne répondent pas à celles de la France et encore une fois il peut y avoir des produits contre fait qui circulent également. Si le client n'est pas vigilant, il ne se rend pas compte de la supercherie lors de son achat.


Il faut savoir que beaucoup de "dropshipper" annoncent des produits fait main à des prix défiant toute concurrence, vous pensez ainsi faire une affaire. Mais si vous creusez un peu vous vous apercevrez que ces produits soi-disant fait main acheté sur une célèbre plate-forme de fait main connue aux yeux du plus grand nombre se retrouvent sur Amazon, sur wish, sur alibaba et bien d'autres, bien entendu et c’est absolument légal du point de vue de la loi française.


Alors qu'est ce qui pose problème ? Le délai pour recevoir ces produits peut être très long, ils annoncent un mois et le produit n'arrive que 2 mois après, ils ne répondent pas aux normes françaises où sont encore totalement différents de l'image du site Web, dans ce cas on s'aperçoit tout de suite de la contre façon. Il faut également savoir que les produits vendu sur wish ou encore alibaba sont vendus une poignée de figue, mais si ces mêmes produits sont vendus en dropshipping, les prix peuvent flamber, un "dropshipper" se fait entre 45% et 60% de marge, voire plus sur chaque produit et ne paient pas de TVA à l'état. Un autre point, ce sont souvent des sites éphémères, au bout de quelques semaines ou mois, vous ne retrouvez plus le site suite aux "diverses arnaques et plaintes" que les clients ont subi.


Pour faire simple je vais vous expliquer ma mésaventure, en 2020, pendant le premier confinement je suis tombée sur le site "Émilie Montessori", connaissant la méthode Montessori et l'appliquant sur certains points avec mon fils, j'ai repéré les articles sur le site et vu que celui-ci se présentait très bien j'ai décidé de commander des petits chaussons à semelles souples pour les premiers pas de mon fils. Je commande donc cette fameuse paire de chaussons qui me coûtera avec la livraison 38 euros. Pas donné quand même pour des chaussons !


Puis quelque temps après je vois des publicités apparaître sur mon compte Instagram me montrant les mêmes photos que j'avais vu sur le site "Emilie Montessori", là je n'en crois pas mes yeux, c'était les mêmes chaussons sur wish à 2 euros. Honnêtement mon sang n'a fait qu'un tour en voyant cela, j'ai alors été consulté la page facebook car je ne trouvais pas d'avis quelconque sur cette marque. En voyant le nombre de commentaires négatifs sous une publication qui disaient de fuir ce site, parce que les chaussons n'étaient jamais arrivés ou encore qu'ils n'avaient rien à voir avec les photos, là je me suis dit, je viens de me faire arnaquer.



J'ai attendu que mon colis arrive, les chaussons sont arrivés 2 mois après dans une simple enveloppe à bulle glissés comme ça à l'intérieur. Avant d'ouvrir l'enveloppe j'ai pris la précaution de prendre une photo de l'étiquette d'envoi, sur celle-ci tout était écrit en chinois, j'ai ouvert l'enveloppe où se trouvait la paire de chaussons que j'avais commandé en pointure 22, c'était noté sous la semelle pointure 20, les chaussons étaient plus grands et quasi plus larges que la taille de ma main d'adulte. Imaginez ma tête !



J'ai pris mon téléphone et j'ai fait des recherches sur la société en question, je me suis aperçu que c'était une société de dropshipping, et qu'elle était détenue par une personne qui travaillait chez BFM TV, j'étais encore plus stupéfaite de ce genre de pratique, car à l'époque je ne savais pas que cela existait et encore moins que cela pouvait être légal. Une fois toutes mes recherches effectuées, j'ai contacté ce monsieur via son site pour lui faire part de mon mécontentement et des photos à l'appui, je lui ai dit que c'était honteux, que cette pratique était abusive vis-à-vis du consommateur et que s’il ne me remboursait pas je porterai plainte contre lui. Sa réponse n'a pas tardé à arriver, il m'a dit de lui renvoyer les chaussons à l'adresse de son domicile parisien et m'a remboursé avant même de lui avoir renvoyé les chaussons.


Voilà donc ce qui m'est arrivé suite à un achat sur un site de dropshipping, maintenant vous êtes des consommateurs(trices) averti(e)s et connaissez le sens de ce mot, vous avez toutes les armes pour ne plus ou ne pas vous faire avoir. Ouvrez donc bien les yeux lorsque vous déciderez d'acheter des objets ou articles fait main, pensez à consulter les avis clients et fouinez avant de passer commande. N'oubliez pas, vous pouvez trouver des "créations soi-disant faites mains" et qui ne le sont pas ou alors tomber sur du fait main de personnes non déclarées ce qui explique donc les prix bas et donc la concurrence déloyale pour les créateurs(trices) déclaré(e)s.


REBECCA

0 vue0 commentaire