Le gant d'apprentissage "bébé"

Dernière mise à jour : 2 juin

Dans ma maternité, j'ai toujours voulu privilégier la motricité libre, laissant toute liberté de mouvements à mon fils.


A 3 mois, il se retournait déjà de la position ventre/dos puis l'inverse est arrivé très vite également. Nous avons toujours respecté son développement par exemple ne l'avoir jamais assit avant qu'il ne sache le faire lui-même.


Puis est venu le temps du quatre pattes, le fait de l'avoir laissé régulièrement par terre sur un grand tapis d'éveil l'a beaucoup stimulé et l'a encouragé. Une vraie petite fusée très rapide qu'il fallait bien suivre de partout.


À 14 mois, ça y est nous étions fier, il a commencé à marcher, il y a eu pas mal de chutes, parfois plus effrayantes les unes que les autres, mais nous l'avons toujours laissé faire, c'était vraiment important pour nous.


L'aider à développer sa motricité "fine" était également essentielle à mes yeux du coup, j'ai cherché et j'ai découvert que des "minis" gants existaient alors j'ai donc décidé d'en créer.


En général la motricité de l'enfant s'affine autour des 18 mois, de ce fait en voulant imiter les gestes de ses parents, l'enfant va prendre cela pour un jeu au moment du bain. Les gants peuvent également donner de l'autonomie à l'enfant après les repas pour se débarbouiller seul.


C'est comme ça que les petits gants d'apprentissage de La Galerie de Pimouss ont vu le jour. J'ai vraiment voulu réaliser des petits gants mignons et différent de ce que l'on peut voir ailleurs. Je les réalise avec un biais fait mains dans un tissu choisit en concordance avec l'éponge et je place au centre de celui-ci un petit empiècement qui rappelle le biais.


Vous connaissez maintenant la raison pour laquelle je réalise des petits gants d'apprentissage.


REBECCA


Gant d'apprentissage 100 % fait main par La Galerie de Pimouss
Gant d'apprentissage mise sur enfant de 2 ans


0 vue0 commentaire